• Julie Casterman

4. Communiquer avec bébé - Notre parcours de grossesse

Mis à jour : 13 févr. 2019


Bonjour, Oté, Hello chère/cher colibri,


J'espère que tes petites ailes plumées se portent bien...

Moi je suis heureuse de reprendre la mienne (de plume) pour te partager 2/3 tuyaux.

Il est 2 heures du matin, la tétée de la nuit s'est encore une fois prolongée en brainstorming créatif avec moi-même.

Je n'ai pas pu refouler cet article qui se construisait naturellement avec mes souvenirs… le mieux, c'est de le coucher sur papier enfin façon de parler… 

On se comprend, il est tard/ ou tôt


Je te préviens,

je passe du "tu" au "vous",

je te parle à toi

et parfois à lui : Boubou pendants 9 mois, & zordi : Loup


J'ai été émue de chercher quelques photos souvenirs dans mes archives (Merci Coco pour les clichés V.I.P. )


Pour la mordue de communication que je suis, la question s'est posée comme une évidence à l'annonce de l'arrivée de notre bébé.

Peut-on communiquer avec bébé durant la grossesse ?

?? Est-ce qu'un lien peut se créer avec le foetus ?

?? Y-a-y-il des astuces à tester pour favoriser la rencontre avec son bébé dès les 1ers mois de grossesse ? OUI !

Les pros en parlent, nous on a testé quelques trucs… 


>Ce que vous en faites ?

>>Choisissez (ou pas )des trucs qui vous parlent !

>>>Jouez à expérimenter vous-même ! 

>>>>Surtout faites ce que vous ressentez… 

>>>>>Faites ce que vous pouvez, au vu du contexte, de votre rythme 

! Il ne s'agit pas d'une course à la performance !


J'espère que ce partage issu de ma petite boîte à jouets d'artisane communicante pourra éclairer quelques parents, colibris à naître et leurs proches.

Si vous avez des idées à partager, bienvenue en commentaires !

Préambule 1. La communication avant la Grossesse

Oh mon Loup-boubou, qu'est ce que je t'ai espéré…

Moins d'un an pourtant, 

Je mesure l'impatience de nombreux parents à attendre le passage de leur cigogne.

Entre le pouvoir de l'intention et le lâcher-prise, on ne sait plus où donner de la tête.  Je tiens ton arrivée à plusieurs facteurs conjugués, qui ont engagé nos premières communications cette année-là (je m'arrête à celle-là sinon, j'en ai pour des semaines)

Je retiens deux rencontres, deux fées déposées sur nos routes. 

Le nettoyage engagé de mes croyances limitantes par une pratique inspirée de la psycho-acupuncture avec Micheline.  

La découverte de la pratique de la pleine conscience avec Cécile, qui un beau matin me dit : "Rédige, dépose ta demande par écrit… " Je l'ai déposée, je l'ai lâchée.


J'ai commencé à chanter cette chanson qui est la première de la bande originale de ta vie : "Viendra" de l'artiste réunionnais Tias, issue de l'album "un rêve un monde" dans lequel nous baignons jusqu'à ce jour.

Préambule 2. Contexte : notre projet d'accouchement.

En tant qu'indépendante, j'ai ralenti mon activité dès l'annonce de la grossesse. J'ai été médicalement arrêtée à quelques semaines du terme. Nous avons eu le bonheur de grandir en parentalité avec Elsa, Sage-Femme, notre elfe rousse, dans le cadre de la maison de naissance de l'ouest Manao. Projet personnalisé, écoute bienveillante, conseils rassurants… Mes mots goûteront Losikré, mais tant pis : mi aime manao ! merci aux personnes qui la portent quotidiennement à bout de conviction et de passion. (Crédit photo : Repère Réunion)



1. Communica-Sons In Utéro

C'est ici que le chant est revenu dans ma vie. Standards de la chanson française, comédies musicales… J'ai ressorti les vieux tubes que je chantais gamine, et je m'y suis remise, sans même m'en rendre compte. 

C'est lors d'une conversation avec notre elfe que j'ai identifié le pouvoir du son, et de nos voix. 

Premier lien également que mon chéri a pu tisser avec notre boubou : sa voix, et parfois quelques mélodies à la guitare.

Alors on papotait… tous les 3, 4./5….avec son frère et sa soeur, les proches


A part les chansons françaises et créoles qui m'ont donc redonné le goût de la voix,

j'écoutais pas mal de musique classique.

En tapant au hasard "musique grossesse" dans les moteurs de recherche on en trouve un paquet, et chacun promeut la puissance de ce média. J'ai plongé dans les morceaux qui me parlaient, me ramenaient à mon enfance _ si Mozart avait su qu'on parlerait de sa musique dans de tels termes " L'effet Mozart" ...



Je dégustais aussi des musiques qui me berçaient pour rejoindre Morphée _ les retrouver dans ma playlist, et les écouter, à cet instant, alors que la maison dort, me rempli de bonheur_ musique classique ou sons de la nature...



LaRontonThérapie semblait marcher in utéro. Notre sage-chatte , Zourite-la mimite, lovée contre mon ventre, enjoignait Boubou ( & moi) à pratiquer de longues siestes & absorbait les ardeurs de mes nuits mouvementées.



La musique indienne, dont un Cd, qui nous suit encore, transmis par la précieuse Sabine, fée aux sagesses de l'Inde, accompagnatrice de ma grossesse - Ayurvada,yoga-  (Centre Shakti Saint-Paul) 

Et cette chanson-mantra qui nous a particulièrement accompagnés, jusque dans notre cocoon d'accouchement et qui encore à ce jour, apaise notre Loup.


Enfin, pendant l'accouchement : un trio nous entourait d'amour, nous baignant de "Om" rassurants à chaque contraction. Et ton papa t'a parlé. Il te disait des mots apaisants, bienveillants pour encourager tes efforts et te donner envie de nous retrouver. (Importance des mots à l'accouchement lire Les Mémoires de naissance)


2. L'émotion généalogique

Bon jusque là, c'était bisounours World, y a bien un moment où Darkvador débarque… 


La 1ère clé de parentalité qui m'a été donnée, le fut en 2014, alors que j'oeuvrais au service du Réseau Périnatal de La Réunion (dont je vous recommande vivement le site : source d'une pluie d'infos précieuses). 


J'ai entendu l'intervention d'un éminent pédiatre exprimer en substance ceci " Chaque parent fait de son mieux avec ce qu'il a ". Marc Bertsch exprime ici qu'il n'y a pas de mauvais parent, que chacun fait ce qu'il peut dans un temps présent, avec sa situation, son histoire et ses connaissances.


Cette phrase a été mon phare (elle l'est encore), quand à 3 mois je fus prise de cauchemars nocturnes qui me tenaient éveillées la nuit. Joie/Peine/Colère/Stress. J'avais lu qu'un lien "psycho sensoriel" se mettait en place très tôt entre la maman et son bébé "in utéro". BIM, je suis déjà une mauvaise mère !!!! 

Je culpabilisais à fond ! 

Je me mettais la pression sur le bagage d'émotions "négatives" que j'étais en train de livrer à notre boubou.


Cette vidéo empreinte de spiritualité, publiée par Sophie Guedj éclaire alors mon chemin " Guérir les empreintes de sa vie intra-utérine et prendre soin de son bébé intérieur" + Méditation guidée



Mais comment contrôler les rêves ? (Enquête en cours, j'ai toujours pas trouvé ! )

Portée par des lectures passées sur le thème de l'intelligence émotionnelle (je t'en reparlerai, c'est un de mes dadas), et encouragée par mon instinct de mère, j'ai expliqué à boubou avec des mots simples ce qui me traversait par l'âme. 

En parallèle d'un début de chemin thérapeutique pour traiter mes cauchemars, accueillir mon enfant intérieur & soigner mes phobies de parentalité, j'ai donc choisi les mots, jour après jour, lui expliquant mon cheminement, qui ne lui appartient pas. Je t'ai ainsi parlé mon Loup, comme je le fais aujourd'hui : "L'émotion est une boussole, elle n'est pas moi, elle n'est pas toi boubou. Elle change, elle bouge comme les vagues dans le lagon..."


J'écoutais des méditations guidées, soit dans le but de me relaxer, de gérer les vagues d'émotions, soit pour entrer en connexion avec Boubou. Il en existe beaucoup sur la toile, reste à trouver la voix, le guide qui te conviendra. 

En voici quelques-unes

Méditation pré-natale, communication intra utérine par Sarah Cabero 


Visualisation positive par la chaîne YouTube "Education Prénatale"

- Promenade imaginaire


"Gérer la douleur le jour J" Delphine Bourdet, sophrologue et hypnothérapeute



Un évènement qui a participé grandement à la confiance en moi, à dénouer les peurs liées à l'accouchement, & qui a alimenté la communication de boubou avec la part féminine de notre tribu : c'est ce cercle de femmes organisé par mes proches un mois avant l'accouchement. Un moment simple, doux, de partages, de paroles et d'écoutes… Avec des petits rituels qui m'ont accompagnée jusqu'au jour J, ou connectées à travers le monde via facebook, elles ont allumé une bougie quand le travail à commencé. ( Idées pour en organiser pour vos proches cherchez à : Blessing Way )


3. Le toucher : CORresPondanceS

Je passais mon temps à tripoter mon ventre… avant même de reconnaître un petit pied, une main, un dos… je te caressais en te parlant doucement. Ton papa aussi. La tribu aussi, on connait ce réflexe du bidon rond : objet d'affections. Je me souviens d'un moment délicieux où ton grand frère et ta grande soeur faisaient courir leurs petites mains avec du maquillage pour te dessiner des sourires au dehors.



La première fois que je t'ai senti bouger, était vraiment particulière, c'était en Belgique, lors d'un massage pré-natal avec la douce Charlotte "tu es une merveille", la petite de mes soeurs. Quel cadeau tu nous a offert lors de ce passage au pays de mes racines. 


Je te sentais particulièrement bouger lors de séances liées à ma propre détente. Nous pratiquions le yoga au moins une fois par mois, avec notre elfe Elsa ou la fée Sabine. Nous allions aussi soigner les postures chez Léa, lors de séances Kiné adaptées. Ces moments étaient souvent très animé, surtout vers la fin de grossesse.



J'ai adoré me baigner avec toi. Nous avons testé un massage aquatique qui me laisse un souvenir précis : cette sensation de sérénité profonde, dans laquelle, tour à tour, je me sens portée, contenue, foetus… Et tour à tour je danse avec toi une valse joyeuse. Rires et pleurs. Les Hormones… ?

Et puis le lagon, j'y allais dès que je pouvais, surtout à la fin de grossesse quand l'été arrivait. Nous y avons vécu nos premières contractions, avec ton père qui zieutait comme un lion en cage depuis le rivage.


Nous avons pratiqué l'initiation à l'haptonomie, quelques bases nous ont permis de faire des parties de cache cache avec ton papa.  L'haptonomie… quelle ressource magique me disent nos amies chéries qui attendent leur colibri à naître dans les heures qui viennent. Elles ont suivi "un cycle" d'ateliers et en pratiquent quotidiennement : un moment de détente pour la poule couveuse, un moment de rencontre pour le trio… 

Leurs yeux brillent quand elles m'en parlent,

et je ne peux pas m'empêcher de me dire " oh j'aurais dû,

oh si je m'étais mieux informée…" 

lol

Ah oui et puis, j'aurais tellement voulu connaître la douce Esther - Accompagnante à la naissance, plus tôt... j'ai loupé des échanges passionnants qui auraient probablement nourris mon parcours de grossesse.


Ah oui et puis telle méthode...

Et telle photo que j'ai oublié de prendre...


Je boucle ici la boucle de cet article pour l'instant.

Je me rassure bien vite en me disant, ce n'est pas une course à la performance.

Dans ce domaine aussi, au rythme de la recherche, des innovations, de la créativité, à cette minute, je suis déjà dépassée. Ce qui comptera au final, c'est l'intention d'amour, donnée du mieux que je le puisse à chaque instant. Je me suis tellement amusée, à jouer avec ces outils qui ont fait de cette grossesse une période inoubliable. 


Là-dessus je vais finir ma nuit, demain j'irai à la recherche de photos souvenirs pour illustrer cet article.



Merci, à toi qui me lis, à toi dont je parle, à moi qui ose le faire <3 


Ps : ça y est, j'ai trouvé la dernière photo... Juste après avoir rendormi Loup pour sa sieste au son de mon "Om". Je savoure quand il se love au creux de mon dos et qu'il s'y endort bercé par les vibrations.


>> A Toi !

Certains passages résonnent en toi ? Tu as des souvenirs à partager ? Des conseils ?

des trucs, astuces, liens ? Des questions ? merci de partager  ton témoignage en commentaire, il pourra éclairer à son tour d'autres colibris de la tribu :-)


Heureux qui communique les colibris, et y'a pas d'âge pour s'y mettre… 

Nartrouv' !

0 vue

© 2018 by HelloColibris. Proudly created with Wix.com

Hihaaaaaa ! je l'ai fait toute seule-